jeudi 24 octobre 2013

Le zébré de la Petite Epicerie


Ce sont les produits de notre enfance, ou de la leur. Les générations se succèdent et certains produits mythiques les suivent, indémodables. C’est la pâte à tartiner bourrée d’huile de palme et dont ils ne peuvent malheureusement pas se passer, le marbré industriel plein de conservateurs, les biscuits chocolat-orange qui m’avaient rendue malade tant j’en avais mangés, les barres chocolat-caramel remonte-moral, les cordons bleus qui trouvent toujours grâce à leurs yeux, accompagnés de leurs potatoes au ketchup, les chamallows roses et blancs.

Tous ces produits doudous sont dans La petite Epicerie du fait maison d’Estérelle Payany, évidemment sous la forme de recettes maison, se rapprochant au plus près de l’original tout en utilisant des ingrédients sains ou bio. Et chacun sait que ce n’est pas gagné, que les enfants, malgré toutes nos bonnes intentions et nos essais répétitifs, préfèrent de loin l’original industriel à la version maison. Une histoire de texture plutôt que de goût d’ailleurs, tant il est difficile de reproduire la légèreté et l’onctuosité sans les additifs que contiennent tous ces produits.

Mais si vous voulez relever le défi, ce joli livre est pour vous. Une collection de 80 recettes cultes à consommer sans modération. Mes enfants ont refusé que je tente la pâte à tartiner aux noisettes ou la limonade maison (je les aurai, un jour…) mais n’ont pas boudé la flammekueche et n’ont pas laissé une miette du zébré. Et je suis prête à parier qu’ils adoreraient fabriquer eux-mêmes des doigts au chocolat ou des guimauves roses et blanches. 

Un livre hautement recommandable donc, très ludique avec ses petites étiquettes autocollantes pour vos cadeaux maison. A offrir avec un petit sachet de douceurs maisons pour les fêtes de fin d’année, ou à dévorer en famille histoire d’essayer de leur apprendre, quand même, que leurs produits préférés peuvent aussi avoir bon goût.


J’ai souvent fait des marbrés, dont la recette de Lilo qui est vraiment bonne, mais demande beaucoup de manipulation, celle au yaourt de Mingou, plus légère, celle de Sandra, tout aussi délicieuse. 

Celui-ci présente l’avantage d’être très facile à faire, les marbrures se font toutes seules sous l’effet de la chaleur du four, il est magnifiquement gonflé et la texture est vraiment très proche de l’original. J’ai utilisé de la levure industrielle, et non le mélange de levure maison comme le préconisait Estérelle, ce qui lui a donné une légère amertume qu’il n’aurait probablement pas eu avec le mélange maison (la prochaine fois j’essaie, promis).

Le zébré

  • 4 œufs bio ou issus de poules élevées en plein air
  • 6 cl de lait + 2 cs
  • 120 g de beurre fondu
  • 250 g de farine
  • 160 g de sucre en poudre
  • 20 g de miel liquide toutes fleurs
  • 3 cs de cacao en poudre
  • 2 cc d'extrait de vanille
  • 2 cc de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°. Pesez un grand saladier vide (et notez son poids): cela vous permettra de répartir parfaitement la pâte.

Séparez les blancs d’œufs des jaunes. Battez les jaunes avec 100g de sucre en poudre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajoutez le lait, la farine, le miel, la levure et le beurre fondu puis mélangez.

Battez les blancs en neige avec le sel et ajoutez à la fin les 60g de sucre restant en pluie. Ajoutez délicatement ces blancs dans la pâte.

Mélangez le cacao avec 2 cs de lait (j’en ai mis 3, j’avais pris du cacao amer Van Houten et le mélange était trop sec).

Pesez le saladier plein de pate, soustrayez le poids du saladier pesé au début de la recette : vous obtiendrez la quantité exacte de pâte à diviser en deux pour la parfumer. Séparez la pâte en deux parts égales puis parfumez une moitié avec l’extrait de vanille et l’autre avec le cacao.

Au fond d’un moule à cake légèrement huilé versez un fond de pate vanillée et recouvrez de pâte cacaotée. Recommencez jusqu’à obtenir 5 couches en alternant les couleurs. Finissez par la pâte cacaotée.

Enfournez pour 50 minutes. Si la surface brunit trop rapidement, couvrez le cake d’une feuille de papier sulfurisé. Vérifiez la cuisson en utilisant une lame de couteau en son cœur (j’utilise une brochette en métal, je trouve ça plus pratique) : elle doit ressortir sèche.

Laissez tiédir le gâteau 15 minutes dans le four entrouvert puis démoulez le. Laissez refroidir avant de couper en tranches.

Conservation : 3 jours emballés dans du papier aluminium ou dans une boite hermétique (pas testé, celui-là n’a pas duré longtemps).




19 comments:

Choupette a dit…

Qui n'a pas mangé un zébré pour moi ce sera plutôt un marbré? Toutes les générations en ont mangé et maintenant c'est au tour de mes petits enfants de s'en régaler.

RoseNoisettes a dit…

Il semble délicieux et parfumé à souhait.
Parfait pour le goûter, les fringales et même le petit déjeuner je dois dire.

Bonne soirée

Babzy a dit…

Très beau cake :) Le livre a l'air super !:)

marion a dit…

je l'ai reluqué celui là, dommage que j'aie tellement de livres déjà. Ceux d'Esterelle sont toujours sympathiques :)

Toc de cuisine por Mônica C a dit…

Fantastique! Et merci pour l'indication du livre.

la nonna a dit…

un beau zebré.....bisous

poupougnette a dit…

très joli et très gourmand! j'en veux bien une part pour accompagner mon chooclat chuad pour le goûter! ;)

jackie a dit…

Zébré, ou marbré en tout cas il a l'air très gourmand. Bonne journée

Lefrancbuveur a dit…

Un beau livre à acheter, donc.

Riri-cuisine a dit…

Les motifs sont vraiment bien zébrés c'est très réussi j'adore :)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un classique qui ne prend pas une ride! Superbe gâteau.

Bises,

Rosa

Camille a dit…

ça resssemble tout à fait à ce que je cherche en ce moment (un gâteau compatible avec des moins de 2 ans). Tu crois que des petits ayant déjà goûté au Savane de Brossard mangeraient facilement le zèbre ?

(bisous)

Gracianne a dit…

Merci à tous, et Camille oui, c’est tout à fait indiqué pour les petits. La texture se rapproche beaucoup du fameux Savane. Mes enfants qui comme tu le sais boudent souvent mes gâteaux ont fini ce gros cake en moins de deux jours :)

Helene Picken a dit…

Je connaissais le Zébré de Lorraine Pascale mais pas celui d'Esterelle. Il est superbe le tien comme sur la photo du livre. Tes enfants ont apprécié. Au passage, je retiens ce mélange de levure maison.

MM a dit…

Ma recette de marbré est une recette de feignasse, c'est celle que je dégaine quand j'ai envie de gâteau mais avec le minimum d'effort.
Pourtant, tout récemment, j'ai goûté un marbré (recette Valrhona) fait par ma sœur, et je reconnais que ça vaut le coup de se fatiguer un peu. Je pense que je vais essayer le zébré d'Estérelle très bientôt, j'ai entièrement confiance en ses recettes et en ton jugement :-)

Marielle a dit…

Tu as raison, c'est une belle idée de cadeau pour Noël !!
bises

Pascale (Snapulk) a dit…

Cela fait longtemps que je n'ai pas fait de marbré, et celui-là me tente beaucoup! Le livre d'Esterelle aussi d'ailleurs.. j'essaie d'être raisonnable en matière d'achat de livres mais celui-là va me faire craquer je crois!

Hélène (Cannes) a dit…

J'ai vu ce livre mais pas feuilleté ... je vais donc remédier à cette lacune très vite ... et essayer d'abord ton marbré-zébré ! ;o)

Famille Gerdel a dit…

Je n'ai jamais fait un tel gateau au joli look.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...