jeudi 17 octobre 2013

Pie aux pêches de vigne


Ultime récolte, un jour de grand vent, d’un petit pêcher poussé tout seul au fond du jardin de mes parents. Elles n’ont l’air de rien ces petites pêches, pâlichonnes, toutes tavelées. Pourtant elles sont si bonnes, délicates, une légère amertume de fruit sauvage. Autrefois on les plantait entre les rangs de vigne, pour détecter les maladies avant qu’elles n’attaquent les raisins. Elles arrivent à maturité bien plus tard que les autres, en même temps que les raisins.

S’il vous en reste encore, cette tourte aux pêches, inspirée de celle de Lou est pour vous. Si vous n’en avez pas, faites la avec les premières pommes qui arrivent dans nos jardins.



Pie aux pêches de vigne

Pâte à pie

  • 2 ½ tasses de farine (375g)
  • 1cc de sucre
  • 1 cc de sel
  • 1 tasse (2 sticks) de beurre doux froid coupé en morceaux (220g)
  • 6-7 cs d’eau glacée

Garnissage

  • 1 kg de peches de vigne
  • 150g de sucre roux
  • Jus d’1/2 citron
  • 4 cc de maïzena
  • ¼ cc de muscade moulue
  • ¼ cc de gingembre moulu
  • ¼ cc de cannelle moulue

Couper le beurre en cubes et le mettre au congélateur de 15 minutes à 1 heure. Il faut qu’il soit vraiment froid. Mettre aussi un bol d’eau au congélateur.

Mélanger la farine, le sucre et le sel dans le bol d’un robot. Ajouter le beurre et mixer pour obtenir un mélange granuleux, avec des morceaux de beurre de la taille d’un petit pois. Ajouter l’eau glacée cuillerée par cuillerée, et mixer à chaque fois, jusqu’à ce que la pâte commence à s’agglomérer. Vérifier en la pinçant entre deux doigts qu’elle s’agglomère bien.

Verser le mélange granuleux sur un plan de travail fariné. Former un disque, en pétrissant le moins possible, de façon à ce que les petits morceaux de beurre ne fondent pas et restent entiers dans la pâte.
Couper le morceau de pâte en deux. Abaisser chaque morceau a la taille de votre moule entre deux feuilles de papier cuisson. Laisser reposer les abaisses de pâte à plat plusieurs heures au réfrigérateur.

Porter une grande casserole d’eau à ébullition. Inciser les pêches en croix sur le dessus. Les blanchir 1 minute à l’eau bouillante. Egoutter. Peler et dénoyauter les pêches. Les couper en gros morceaux. Dans un saladier, mélanger délicatement les pêches avec le jus de citron, le sucre, les épices et la maïzena.

Préchauffer le four a 200°C. Beurrer un plat à tourte (à bords hauts). Etaler la première abaisse de pâte (débarrassée de son papier cuisson) en laissant les bords dépasser. Garnir du mélange de fruit. Poser l’autre abaisse sur le dessus. Bien pincer les bords pour éviter que le jus ne s’échappe a la cuisson. Faire quelques incisions sur le dessus de la tourte pour permettre à la vapeur de s’échapper. Dorer a l’œuf battu avec une cuillère de lait.

Enfourner à 200 ºC, puis au bout de 20 minutes, baisser la température à 180 ºC et laisser cuire encore de 30 à 40 minutes. Démouler sur une grille et laisser complètement refroidir (plusieurs heures à température ambiante) avant de servir, afin que le jus épaississe.

12 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Magnifique et si tentant!

Bises et bon jeudi,

Rosa

Choupette a dit…

Il revient le temps des tourtes pour notre plus grand bonheur que ce soit en salé ou comme ici en sucré.

pralinettes a dit…

J&dore les pêches de vignes! ta tarte à l'air trop bonne!

RoseNoisettes a dit…

Comment résister à une tourte sucrée aux fruits?

la nonna a dit…

sublimissime, ce pie.......j en mangerais bien une part

Martine a dit…

Cela me rappelle les pêches du jardin de ma grand mère, douces, délicieuses et chaudes ..oui chaudes avec le soleil de la Seine & Oise!!

Éric caché loin là bas a dit…

Hey ! Déjà que les pêches de vigne c'est bon, mais présenté comme ça, c'est carrément cochon comme on dit icitte :)

Au gré du marché a dit…

Ces petites pêches ne demandaient qu'à être cuisinées à en croire le résultat hyper appétissant de ta pie!
Heureuse de t'avoir donné l'idée de les cuisiner en tarte, comme on dit chez nous :)
Bises,
Lou

Lefrancbuveur a dit…

Un morceau, s'il te plait ;)

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

J'aime beaucoup les pêches de vignes plus âpres que les jaunes ou blanches, je les prépare plus souvent crues que cuites mais la version "pie" est séduisante (avec un rien de crème fouettée pour les gourmands)

Babzy a dit…

ah les pêches de vigne un régal absolu ! ;)

Helene Picken a dit…

C'est rare les pies aux pêches. Merci encore à vous deux pour l'idée.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...