mardi 25 mars 2014

Hier, j’ai fait gras … Kentucky Fried Chicken moi-même


Je ne remercierai jamais assez mon amie Fast-Food toi-même, autrefois Miss Confit c’est pas gras, de ses recherches tous azimuts dans le domaine du fast-food maison. Ça l’a prise toute petite, déjà en 2008 elle nous organisait un Burger Day sacrément gourmand, bien avant l’apparition des food trucks de ce côté-ci de l’Atlantique, et des nombreux bouquins parus sur le sujet.

Evidemment, elle ne s’est pas arrêtée là, elle a fait des recherches poussées pour percer à jour les secrets du Sundae au caramel, des bagels, des onion rings, des quesadillas (et tout plein d’autres choses, je vous laisse découvrir), bref tout un tas de friandises absolument irrésistibles et d’autant plus gourmandes qu’elles sont faites maison, sans cochonneries et avec de bons produits.

Je n’ai donc pas eu à chercher bien loin ma recette de poulet frit façon KFC, pour nourrir toutes une ribambelle d’enfants en goguette à la maison. « Super bon » a dit mon fils « comme du KFC mais en plus sain »…hummm, pas certaine sur le côté « sain », le séjour un peu prolongé devant la poêle de friture m’avait légèrement écœurée.

Les potatoes venaient du même endroit. « Elle avait précisé dans sa recette qu’il fallait un commis, ta copine ? » me dit le Chef, préposé aux potatoes, dont les frites sont connues jusqu’à Montreal.

Au final, accompagné d’un coleslaw maison, c’est délicieux et carrément meilleur que la version industrielle. A consommer avec modération, comme il se doit.


Comme les convives étaient nombreux, j’ai doublé la dose d’épices par rapport à la recette originale ci-après, et utilisé en plus de hauts de cuisse, des coquelets coupés en morceaux. J’ai ajouté des blancs de poulet, mais ils se sont avérés trop durs une fois cuits à la vapeur, il vaut mieux éviter, ou bien peut-être ne pas les précuire.

J’ai découvert à l’occasion que la panure à l’anglaise se faisait au blanc d’œuf uniquement. J’avais l’habitude de la faire à l’œuf battu, et justement je n’aimais pas le goût du jaune d’œuf mélangé à la chapelure. Méthode adoptée, merci !

Poulet frit façon Kentucky Fried Chicken
(pour 4 personnes) 
  • 4 cuisses et arrière-cuisses de poulet fermier coupées au niveau des articulations, ou 1 poulet entier découpé en morceaux
  • 1 gros oignon
  • huile végétale pour friture

La panure à l'anglaise : 
  • 80 g de farine
  • 3 blancs d'oeufs
  • 150 g de chapelure bien croustillante

Les aromates pour la panure :
  • 3 cuillères à soupe de mélange cajun (j’en avais un pot rapporté d’Angleterre, j’aime beaucoup) ou le mélange d'épices suivant : 1 cuillère à soupe de piment doux + 1 cuillère à café de cumin en poudre + 1 cuillère à café de poivre noir moulu + 1 cuillère à café de moutarde en poudre + 1 cuillère à café d'oignon en poudre + piment fort au goût
  • 1 cuillère à café d'origan séché moulu
  • 2 cuillères à café de sel fin

1/ Précuisson (en couscoussier ou autre marmite dotée d'un panier vapeur)
Porter un litre d'eau à ébullition dans la marmite.
Pendant ce temps, peler et couper l'oignon en rondelles. Disposer ces rondelles sur le panier vapeur, puis les couvrir avec les morceaux de poulet.
Quand l'eau bout, poser le panier sur la marmite, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 35 minutes (pour moi, comme il s’agissait de coquelets, j’ai compté 25 minutes – c’était encore trop pour les blancs de poulet). Retirer le panier.

2/ Panure à l'anglaise 
Dans trois assiettes creuses, disposer respectivement :
la farine + la moitié des aromates ;
les blancs d'oeufs battus avec 2 cuillères à soupe d'eau ;
la chapelure + l'autre moitié des aromates.
Passer les morceaux de poulet dans la farine, puis dans les œufs et enfin dans la chapelure. Les déposer sur un plat.

3/ Cuisson 
Faire chauffer 2 cm d'huile dans une grande poêle. Quand elle est bien chaude (un petit cube de pain jeté dans l'huile bouillonne), y faire dorer les morceaux de poulet à feu moyen jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Déguster sans tarder avec des sauces (personnellement je m’en suis passé, c’était assez riche comme ça, et puis j’avais mis pas mal de mayonnaise – maison – dans mon coleslaw).

17 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Rhooo, trop bon! Il faut absolument que j'en fasse une fois.

Bises,

Rosa

McdsM a dit…

Lundi Gras !
Ma foi, il n'y a pas de plaisir superflu.
Biz

MM a dit…

Rhaaa, il y a des jours où je regrette d'être phobique de la friture... J'adorerais me faire un repas comme ça.

Camille a dit…

(moi non plus je ne connaissais pas la panure sans jaune)

les enfants en goguette ont été super gâtés ! le Théméricourt Fried Chicken me fait super envie

Flores a dit…

Pas tellement "light" tout ça,mais tellement bon.

margot zhang a dit…

La cuisson vapeur, c'est pour attendrir le poulet, on n'a pas besoin de marinade alors ? Moi aussi, faire de la friture devant l'huile qui fume m’écœure un peu, mais j'aime bien en manger. Bonne journée !

Helene Picken a dit…

Toujours appétissantes ces photos même avec mon café. Je confirme : l'odeur de friture coupe sérieusement la faim. Ta panure me plait énormément. A tester très rapidement. Des bises

lilizen a dit…

Bravo super appétissant, je m'invite à la tablée des gosses grands et petits ! Anaïk déchire avec ses recettes, y'a pas, mais tu as transformé l'essai !

Choupette a dit…

j'adorais ire le blog d'Anaïck et j'ignorais totalement qu'elle en avait un autre, je vais aller voir cela de plus près. En attendant je me serais bien attablée avec toi pour me régaler e ce poulet frit.

Anonyme a dit…

Bonjour, la panure à l'anglaise, c'est paner "dans une anglaise". Donc farine, œufs entiers, chapelure. Si vous n'utilisez que les blancs il faudra lui trouver un autre nom !

Cordialement,

François

Marielle a dit…

Super recette ! je me la garde sous le coude car Mam'zelle Mélo revient une semaine en avril et son copain et elle aime bien la fast food faite maison ;o)
bises

Hélène (Cannes) a dit…

J'en fais parfois pour quand on est nombreux, du fried chicken. Mais mes recettes (façon Southern Food) me donnent en général un plongeon dans de l'oeuf entier puis une sérieuse série de galipettes dans un grand sac en kraft rempli d'une farine très assaisonnée ... Pas de chapelure. Bon, ben de toute façon, y'a plus qu'à essayer pour se faire une idée, n'est-ce pas ? et ce ne sont pas mes potes qui diront le contraire, lorsque je leur en poserai un plat brûlant sur la table ! ;o)
Allez, des bises, en partant travailler ... parce que le weekend ne commencera que ce soir ... malheureusement ! ;o)
À très vite, Gracianne
Hélène

Titeratatouille a dit…

Humm de temps en temps ça ne fait pas de mal!

Gracianne a dit…

Rosa, oui, trop bon. Faut juste pas en abuser.

McdsM, en fait, c’était un dimanche, mais j’aime bien Cyrano.

MM, heureusement pour toi en fait, sinon tu en abuserais certainement.

Camille, quand je pense qu’ils ne s’en rendent même pas compte…

Flores, non, ce n’est pas le but non plus remarque.

Margot, la précuisson, c’est surtout pour s’assurer que les morceaux de poulet soient cuits à cœur sans que l’extérieur soit trop cuit ou carbonisé. C’est plutôt une bonne méthode, sauf pour les blancs qui n’en ont pas besoin.

Hélène, j’étais passablement écœurée à la fin oui, je n’ai pas apprécié autant que les autres le résultat final.

Lili, vive le rugby culinaire :)

Choupette, alors je suis ravie que tu l’aies retrouvée grâce à moi, elle mérite !

François, merci, j’ignorais ce qu’était une « anglaise ». Je laisse le soin à Mme Confit de lui trouver un autre nom à cette panure. En tout cas j’ai trouvé ça bien meilleur que la traditionnelle anglaise.

Marielle, tu peux y aller, ils vont adorer.

Hélène, j’avais déjà essayé d’en faire suivant la même méthode que toi et je n’avais pas eté ravie du résultat. Je trouve cette façon plus gourmande, plus croustillante, et la pré cuisson aide à garder le poulet bien cuit et moelleux à l’intérieur. Tu me diras.

Titeratatouille, pas trop souvent quand même si possible ;)

Paprikas a dit…

Ohhh Mon dieu !

Gracianne a dit…

Non, Nadia, je t’assure, il n’a rien à voir là dedans.

Pascale a dit…

Alors ça, je garde précieusement! Je reviens d'une semaine à New-York (mon premier voyage outre-Atlantique) et le poulet façon fried chicken, c'est vraiment peu recommandable, j'ai envie de me réconcilier, je savais, qu'il y avait un moyen! :D

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...