vendredi 4 avril 2014

Gâteau (nantais) : des amandes, du beurre et beaucoup de rhum


Au rayon gâteaux, celui-ci est sur l’étagère des péchés capitaux. Sous son allure assez humble, il est redoutable. A la frontière entre le gâteau breton bien beurré et la frangipane, complètement imbibé de rhum brun, s’affinant de jour en jour un peu plus sous sa coque de glaçage, il se consomme à petites parts – ne pas exagérer surtout.


Je n’ai jamais goûté de gâteau Nantais, mais cette recette bricolée par Bernard est un vrai délice pour les amateurs d’amandes (et/ou de rhum). D’ailleurs ses recettes, mélange de classicisme et d’exotisme,  très clairement expliquées et illustrées, me tentent régulièrement. Si elles sont toutes à la hauteur de celle-ci, il faudra s’y arrêter plus souvent.


J’ai interprété une seule chose : j’ai utilisé du beurre ½ sel (du vrai beurre quoi) – Bernard ne le précisait pas, mais puisque la recette est nantaise, l’évidence s’imposait.
Et doublé les proportions, comme précisé dans la recette pour un moule de 20cm.

Gâteau au rhum et aux amandes
(pour un moule de 20 cm) 
  • 300g d'amandes en poudre
  • 190g de beurre ½ sel, fondu
  • 260g de sucre
  • 90g de farine
  • 180g d'œuf (deux œufs + 1 jaune pour moi)
  • 50g de rhum ambré (+ ½ verre pour imbiber le gâteau à la sortie du four)

Glaçage
  • 50g de blanc d'œuf
  • 280g de sucre glace (ou un peu moins, mon glaçage était un peu trop épais)

Préchauffer le four à 170°C (180 pour moi, mais mon four est plutôt doux).
Beurrer un moule à manqué de 20 cm et tapisser le fond d’un rond de papier sulfurisé.

Dans un saladier ou au robot, mélanger le beurre fondu avec le sucre. Ajouter progressivement les amandes en poudre, la farine, le rhum ambré puis les œufs en mélangeant entre chaque ajout pour obtenir une pâte bien homogène.

Verser dans le moule préparé. Enfourner pour 45 minutes à 1 heure, selon les fours, jusqu’à ce que le gâteau soit bien doré et que la lame du couteau inséré en son milieu ressorte sèche.

Laisser tiédir 5 minutes puis démouler délicatement le gâteau sur une grille (attention, je n’ai pas été assez délicate, j’en ai écorné un bout). Le laisser sur l’envers et l’imbiber de rhum au pinceau.

Laisser complètement refroidir. Pendant ce temps préparer le glaçage en mélangeant au fouet les blancs d’œuf et le sucre glace progressivement, jusqu’à obtenir une pâte assez épaisse.

Etaler le glaçage sur le gâteau posé sur une grille (avec une plaque au dessous), lisser à la spatule le dessus et les côtés et laisser sécher une bonne heure. Remettre le gâteau au four 12 minutes à 150°C pour durcir le glaçage. Laisser refroidir sur une grille.
(Attention, encore une fois j’ai voulu aller trop vite et j’ai fêlé le glaçage en posant le gâteau sur la grille. Je pense qu’il vaut mieux le laisser refroidir sur la plaque du four avant de le poser sur la grille – délicatement. Ou bien mettre l’enfourner sur la grille).

Bernard indique qu’on peut se passer du glaçage, mais que de toutes façons le gâteau gagne à être conservé plusieurs jours dans une boite avant d’être dégusté, et qu’il peut se garder jusqu’à un mois. J’ai donc attendu 2 jours pour l’entamer, et je peux confirmer qu’il se bonifie de jours en jour au fur et à mesure qu’il change de texture et devient plus humide. Il ne durera pas un mois par contre.

25 comments:

Lau' a dit…

Miam!
Mingou nous a fait goûter le gâteau, et c'était très très bon!

Félicitations au cuistot et au recettier!

Lau'

Gracianne a dit…

Merci Lau, c'est trop sympa. Depuis le temps que j'entends parler des compagnons d'escapades gourmandes de Mingou ;)

MM a dit…

Alors, j'avoue quand même que j'ai hésité avant de partager ton gros morceau de gâteau, mais bon, comment refuser ça aux poteaux qui acceptent d'aller chercher des katsusandwiches chez Peco Peco pour toi, hein ?
Et effectivement, ce goût de frangipane le rend irrésistible.
Merci pour le partage (et la livraison) !

Horia Toma a dit…

Je confirme, c'était excellent ton gâteau, merci pour nous le faire découvrir via MM :)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Oh, extra! Il faut que je teste ce merveilleux gâteau.

Bises,

Rosa

Gracianne a dit…

Alors comme ça, Mingou, tu voulais tout garder pour toi? Tu as bien fait de partager, va, à haute dose ça pourrait être dangereux.

Horia, you are welcome. Mingou a l’art de cultiver les bonnes relations avec ses meilleurs collègues à coups de gâteaux et douceurs diverses (et qui lui en voudrait ?)

Rosa, tout à fait dans les goûts que tu aimes celui-ci.

Choupette a dit…

Comme tu le dis si bien : à déguster en petites parts!!

McdsM a dit…

Je prends le thé, pas le gâteau !
C'est ma nature salée qui parle.
Biz

MM a dit…

Lau' et Horia : Les copains, c'est cool d'avoir laissé un mot à Gracianne. Z'êtes extras.

Camille a dit…

Je respire dans ton jardin merveilleux - je crois que ma mère adorerait ce gâteau.

Il existe d'autres beurres que demi sel ?!

MM, tu as trop de chance d'avoir des collègues aussi gourmands :)

irisa a dit…

Oh que cela me plait ! je suis abonnée depuis peu chez Bernard, j'aime ce qu'il fait .... et puis quel bel homme !

Asht a dit…

J'ai une rectte avec moins d'amande et on adoooore
Je vais vite essayer la tienne
Excellent WE

mamie caillou a dit…

beau gâteau ! en général avec Bernard au piano, il n'y a pas de fausses notes !

lilizen a dit…

Tout-à-fait REDOUTABLE c'est le mot !

Babzy a dit…

Bon et beau ... et calorique :)

Gracianne a dit…

Choupette, à petites parts oui, comme autant de petites gourmandises.

McdsM, je te comprends, en général je ne mange pas beaucoup de gâteaux non plus – mais là, le rhum, les amandes, j’ai été obligée de le partager rapidement sinon j’aurais tout mangé.

Mingou, Camille a raison, t’as trop d’chance.

Camille, j’en ai bien profité ces temps-ci, et beaucoup désherbé aussi, ça se mérite un jardin, faut pas croire.
(oui, le beurre doux… figure toi que je ne suis pas une bretonne pure beurre, j’utilise le beurre doux pour les tartines, mais j’ai toujours du beurre ½ sel pour la cuisine et la pâtisserie (et, on ne sait jamais, certains copains nantais pourraient passer nous voir et se trouver en manque de vrai beurre).

Irisa, quelle coquine ! Je comprends mieux le succès de ce jeune homme ;) (je blague, il a aussi de très bonnes recettes)

Asht, ce n’est pas « ma » recette, je ne fais que transmettre, mais franchement j’ai été bluffée par la texture de ce gâteau.

Mamie Caillou, si tu le dis :)

Lilizen, à ne pas mettre entre toutes les mains.

Babzy, certes…

Helene Picken a dit…

Je ne connaissais pas ce gâteau. Il me rappelle le gâteau à la poudre d'amandes de Nigella mais sans rhum malheureusement. Ta photo fait bigrement envie.

Gracianne a dit…

Hélène, ici le rhum, c’est l’ingrédient secret – enfin toujours est-il que le mélange est détonnant.

Marielle a dit…

Rhooo ça doit être terrible ça !! faut que j'en fasse un à mon mari, il y a tout ce qu'il aime dedans ;o)
bises

Hélène (Cannes) a dit…

Tu nous montres ce gâteau en nous conseillant de rester raisonnable ? Mais commet rester raisonnable en lisant la description que tu en fais ? Tu es dure, vraiment, des fois ! ;o)))

Perrine a dit…

Tu vends du rêve avec ce gâteau!!

poupougnette a dit…

Il a l'air super délicieux ce gâteau! je t'en chipe volontiers une part! ;) miam!

Pascale a dit…

Je crois que c'est tout à fait dans mes goûts, ça! Un jogging avant, et un après, pourquoi pas? :D

Madame Alfred a dit…

A l'instant même, je termine ce gâteau, qui n'aura donc pas fait le mois, ça c'est sûr , et qui est absolument extra ! Mon glaçage n'était pas si joli, car je n'en avais pas suffisamment, mais ce petit craquant c'est parfait quand même . Merci pour cette recette généreuse!

Gracianne a dit…

Madame Alfred, au petit dejeuner? Ce n'est pas raisonnable ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...